sidome


Kira Vilanova
FR 301/Pendergrass
Composition 4
14 novembre 1996


"SIDONIE"

"Sidonie" est un intéréssant mélange de l’amour et de l’infidelité. Cette histoire, écrite par Myriam Warner-Vieyra, rend compte de la courte et inquiète vie de Sidonie, une femme qui est originaire de la Guadeloupe mais qui habite en France. Au début de l’histoire, Septime est présenté, qui peut être le protagoniste de l’histoire si Sidonie n’avait pas une vie si compliqueé. Septime est le frère de Sidonie, notre femme, et ils sont venus de la Guadeloupe, une petite ile dans les Caraïbes, près de la cote du Vénézuéla.
Dans les premiers paragraphes de cette histoire, Septime pense à son anfance, à la Guadeloupe, et nous nous rendons compte à quel style de vie lui et sa soeur appartennaient. Quand Sidonie avait près de quinze ans, leur mère est morte et elle choisit de quitter l’école pour permettre à Septime de continuer ses études. Après quelques années, Septime a pu mettre assez d’argent de coté pour aller en France avec sa soeur et chercher une meilleur vie. C’est ici où le calvaire de Sidonie a commencé.
En arrivant en France, Sidonie a eu un accident de voiture qui lui a laissé les deux jambes paralysées. Le conducteur de la voiture, Bernard, a decidé un peu après de se marier avec Sidonie. L’action de se marier avec une handicappée a posé une question pour la famille: Est-ce que le fait que Bernard se sente coupable l’ait decidé à se marier?
L’histoire n’approfondit pas beaucoup ce thème et, pour moi, c’est la clé pour dèchiffrer la cause de la souffrance qui a tourmentée Sidonie.
Pour analyser la situation de Sidonie, il faut comprendre que, du moins à mon avis, elle était une femme qui a decidé de se conformer à sa vie. Après avoir eu un accident si terrible qui a vraiment changé sa vie complètement, peut être qu’elle a pensé que sa vie était terminée. Je crois que parce qu’elle était paralysée, elle avait decidé qu’il serait impossible de trouver, par exemple, un autre mari, un homme qui l’aime vraiment. J’ai basé mon argument sur le comportement de Bernard. Bernard était un homme qui avait une vie en dehors de sa maison. Il avait une famille établie (sa femme) et sa cousine Yolène qui s’occupait de la maison pour aider Sidonie. C’était une vie parfaite! Il ne devait se préoccuper de rien, mais ici se présente le problème: Yolène était enceinte de Bernard et bizarrement ils ne trouvent pa ça mal. Par moi, c’est terrible! Cet evénèment a beaucoup affecté Sidonie -évidemment- et a été le début de sa fin.
Sidonie était furieuse avec Bernard, et pensait que Yolène, qu’elle cosiderait son amie, l’avait trahit. A ce moment, Septime et sa femme Nicaise entrent pour essayer d’améliorer la situation. On peut se rendre compte de l’importance que Sidonie avait dans la vie de son frère.
Bien que Sidonie ne se soit pas calmée, son frère lui a donné des conseils: Il lui a dit qu’il serait mieux d’accepter l’enfant, que l’enfant lui donnerait joie, spécialement parce que Sidonie ne pouvait pas avoir des enfants propres. Encore, nous rencontrons l’attitude de conformité. Mon impression est que tous ceux qui entourent Sidonie voulent l’aider, mais ils prennent le mauvais chemin pour faire sans doute le bien.
A la fin de l’histoire, Sidonie, hystèrique, a sectionné le pénis de son mari avec un couteau de cuisine et puis, s’est suicidée. Après avoir analysée la vie de Sidonie, on réalise qu’elle vivait sur son nuage, coupée de la réalité jusqu’au jour où tout a basculé et qu’elle a decidé de mettre fin à sa vie.

609 mots.

Category: English